• organisation

     

    Le cursus, dont la durée est de 2 à 4 années scolaires, s'organise en modules : 

     

    un module dans la discipline dominante.

    Le professeur sera le référent de l’élève.

    L’évaluation finale de ce module consiste en l’exécution devant un jury d’un programme varié de 30 minutes comprenant une pièce imposée. Le jury sera composé du directeur du C.R.D. ou de son représentant et de deux membres extérieurs, spécialistes diplômés de la dominante.

     

    un module de pratique collective.

    La répartition des élèves entre les différents projets artistiques organisés en sessions est effectuée par les professeurs. Les élèves doivent participer de manière équilibrée aux différents types de projets :

    • Ensembles dirigés : selon projets proposés par année scolaire et selon les instruments : sessions d’orchestre (Pierre-Alain Braye-Weppe et Patrick Cohën-Akenine), productions avec le C.M.B.V., Orchestre Baroque des Jeunes de l'Essonne....

    L’évaluation porte à la fois sur l’aspect qualitatif de la participation ainsi que sur l’assiduité et l’engagement dans le projet artistique

    • Ensembles non dirigés : dans le cadre des cours et ateliers de musique d’ensemble avec restitution en public lors des week-ends du département de musique ancienne. 

    L’évaluation est une prestation devant un jury.  

     

    un module de culture musicale.

    N.B. : il est indispensable de participer à toutes les étapes du travail de la classe : recherche, écriture/édition, restitution en concert. Le module ne peut être validé que si toutes ces étapes sont suivies par l’étudiant. Si il reste possible de suivre ce cours en une année, deux années sont conseillées pour profiter au mieux de cette classe dont le programme change tous les ans.

    • Improvisation et ornementation Renaissance : Maud Caille-Armengaud, une année durant le cursus. 1e semestre : improvisation sur basses obstinées et 2e semestre : ornementation d'un madrigal, motet ou chanson de la Renaissance

    L'évaluation se fera sous forme de contrôle continu et de prestation publique

     

    deux modules complémentaire à choisir :

    • Instrument complémentaire (selon disponibilité et places)
    • Initiation à la basse continue pour les non-claviéristes (selon disponibilité et places)
    • Danse ou rhétorique ou gestuelle (au C.M.B.V.)
    • Recherche donnant lieu à la rédaction d’un mémoire ou à l’édition d’une partition
    • histoire, théorie et pratique des Tempéraments (un semestre)
    • Ornementation XVIIIème (un semestre)
    • Histoire de la musique et/ou écriture et/ou analyse (classes de Philippe Gantchoula)

    L’évaluation sera adaptée aux enseignements complémentaires choisis.